"Tata" Marie France

29/03/2019
Tata Marie France

Elle a guidé leurs premiers pas, provoqué leurs fous rires dans des jeux interminables de cours d’école, grondé parfois, apaisé leurs gros chagrins à chaque fois,  

Marie France Monnet était leur « tata ».

Plusieurs milliers d’enfants de Bouc Bel Air ont connu cette dame élégante, bienveillante aux grands yeux bleus.

Elle avait débuté sa carrière à la mairie en 1986.

C’était l’époque où les tatas cuisinaient sur place dans des gamelles géantes, l’époque où les bonbons débordés de leurs poches pour inonder les cours d’écoles, l’époque où Marie France achetait des billes et des gallots pour récompenser les « minots ».

« Parmi de nombreuses anecdotes, je me souviens d’un jour où maman est rentrée du boulot avec une chaussure en moins. Les enfants avec lesquels elle jouait au foot avaient quillé son autre chaussure dans les arbres. Elle a attendu longtemps pour que le vent veule bien la lui rendre ». explique sa fille Delphine.

Les années ont passé. Les normes sont arrivées. Le travail s’est complexifié mais Marie France a conservé sa passion pour son métier.

Elle travaillait en cuisine depuis quelques années mais avait interrompu ses fonctions, il y a 4 ans, pour lutter contre un cancer.

Nous avons appris sa disparition le 22 Mars 2019.

Marie France avait 61 ans.

Monsieur le Maire, les élus et l’ensemble de personnel municipal présentent leurs sincères condoléances à ses enfants Delphine (agent du service scolaire), Florence et Eric, ainsi qu’à sa petite fille Morgane.